top of page

LA TEAM

Alice Ignace

Consultante en stratégie de communication / marketing, artiste et maman d'un garçon de 2 ans. Lorsque je suis devenue maman, j'étais loin d'imaginer tous les bouleversements qui allaient me secouer, qu'ils soient physiques, mentaux, sociétaux... et j'en passe ! J'ai rapidement compris qu'il y avait un gros travail à faire pour briser les tabous, mais aussi sur l'intérêt d'informer au maximum les futurs parents et nos proches sur ce qu'il se passe au-delà de l'idéalisation de la maternité en général. 
J'ai aussi été surprise de constater que la plupart des lieux accueillants du public n'étaient pas adaptés pour les jeunes parents, notamment à cause du manque de commodités ; mais aussi et surtout que l'offre destinée aux tout-petits (0-3 ans) était très restreinte.

Aux 1 an de mon fils, j'ai eu à coeur et aux tripes l'envie d'ouvrir le lieu qui m'avait manqué pendant ces premiers mois de post-partum afin qu'aucun parents ne se sentent seuls, lésés, et incompris. 

Portrait d'Alice Ignace
Portrait de Marthe Oréal
MarthOréal

Directrice artistique, je suis la maman de deux garçons de 7 ans et
22 mois.
Passée par une dépression post-partum en 2016, j'ai voulu,
en sortant de cette période très compliquée, savoir «  pourquoi moi ?  ». J’ai appris beaucoup, échangé énormément avec des professionnels, d’autres mères, mon entourage, et j’ai appris au fil de ces rencontres que je cumulais plusieurs facteurs de risques qui avaient fait de moi la cliente « idéale » de la dépression post-partum.

Dès lors, j’ai eu chevillé au corps l’envie de partager ce que j’avais appris, pour que d’autres femmes ne vivent pas ce par quoi j’étais passée. Que ce soit à cause d’un souci de santé, d’un contexte social difficile, de l’isolement géographique… l’entrée dans la maternité n’est pas aisée pour toutes. 

Aujourd’hui, c’est un combat presque « militant » que je souhaite mener à travers PLUIE, pour que plus une seule maman ne soit isolée, pour qu’ensemble, on les aide à construire ce village dont nous avons toutes besoin pour nous, et pour nos enfants.

bottom of page